Dernière mise à jour : 25/07/2014
Newsletter :
10 rue du Château d’eau - 14000 Caen

Traitements combinés


VISAGE et MAINS

traitement combiné des rides botox acide hyaluronique et laser

Au cours du viellissement du visage, les changements qui se produisent ne peuvent être tous corrigés par une seule technique.

Il peut proposer:

- Remplir les rides du bas du visage et les joues : acide hyaluronique
- Remplir les cernes : acide hyaluronique
- Relâcher les muscles qui se contractent involontairement pour redonner au visage toute sa sérénité : toxine botulique  (plus connue sous le nom de Botox ®)
- Supprimer les taches de soleil : laser alexandrite
- Redonner du tonus à la peau : radio-fréquence ou mésolift
- Lisser les rides péri-buccales ou donner un coup d’éclat, supprimer le
   fripé des joues : laser CO2 fractionné

Un plan de traitement peut être envisagé, avec programmation des  séances en fonction des priorités  de chacun ou de la saison.

 

En Direct du dernier Congrès à Paris:

Journée de Dermatologie Interventionnelle de Paris , 15 juin 2013 : LES MAINS

Rajeunissement des mains

Il n'y a pas que le visage ou le cou qui peuvent aisément trahir l'âge d'une personne. Particulièrement exposées, les mains sont également un indicateur du temps qui passe. Tant et si bien que de plus en plus de Français décident de s'atteler au "problème", et la nouvelle cible des dermatologues et des chirurgiens esthétiques devient leur rajeunissement. "La demande (...) est de plus en plus forte", résume la Société française de dermatologie (SFD) à l'occasion de la 2e édition des Journées de dermatologie interventionnelles qui se tenaient jusqu'au samedi 15 juin à Paris.
Même si le vieillissement des mains s'observe autant chez les hommes que chez les femmes, ces dernières représentent 85 % des demandes, relève le Dr Thierry Michaud, le président du groupe dermatologie esthétique et correctrice de la SFD. Avec l'âge, "la peau des mains s'atrophie, elle devient plus fine, et le réseau veineux se voit par transparence". Mais elle subit surtout des modifications pigmentaires qui se traduisent par des petites taches brunes sans relief, dénommées "fleurs de cimetière" ou "taches séniles".

RESTER "PRUDENT"

Pour les enlever, la méthode la plus ancienne utilisée par les dermatologues est la cryothérapie (ou traitement par le froid) par l'application d'azote liquide, dont le risque principal est une dépigmentation de la peau. Les techniques utilisant le laser, et notamment la photoréjuvénation par laser , ont sensiblement amélioré les choses : elles permettent de faire disparaître durablement les taches en 1 à 2 séances au maximum tout en restructurant la peau. Chaque séance coûte en moyenne 200 euros – une intervention non remboursée par la Sécurité sociale.

Pour contrebalancer la fonte de la graisse sous cutanée des mains, les dermatologues ont recours au "comblement", c'est-à-dire l'injection d'acide hyaluronique, une molécule présente dans l'organisme qui agit un peu comme une éponge. Injectée sous forme de gel au niveau du visage, cette substance permet de combler les rides, alors qu'au niveau des mains, il redonne de l'épaisseur. "On l'injecte entre les tendons pour un résultat naturel", commente le Dr Michaud qui précise que le traitement complet coûte environ 350 à 450 euros pour un effet qui dure deux ans.

Autre technique, le peeling, qui consiste à irriter mécaniquement ou chimiquement la peau pour l'obliger à se régénérer en produisant des cellules neuves. Les chirurgiens esthétiques ont pour leur part développé une autre méthode, la lipostructure, consistant à réinjecter des graisses. L'intervention qui dure une heure environ se fait généralement en ambulatoire sous anesthésie locale. La graisse est prélevée sur les cuisses ou les fesses et injectée dans le visage ou les mains.

Pour la SFD, il convient de rester "prudent" avec les techniques de comblement, en raison d'un risque de compression des tendons ou des nerfs. Le Dr Michaud relève de son côté que le laser peut se révéler dangereux pour certains phototypes et notamment les peaux noires. Pour éviter le risque de brûlure, il conseille d'utiliser les lasers sur des peaux non bronzées et "de préférence en dehors de la période d'été". La même prudence s'applique au peeling, qui ne doit pas être "trop agressif pour ne pas créer de cicatrices".

    Mentions légales        Plan du site    
Création du site web Tematic Médecin